Visiter des jardins japonais à Paris et dans la région

Depuis le 19ème siècle, le Japon est un objet de fascination en France : kimono, estampe, thé, encens… le jardin japonais fait partie de cette liste. Faute de pouvoir les importer en France ils ont été copiés, et avec goût. Ici quelques-unes des plus belles réussites du genre dans la région parisienne.

Le musée Guimet et le jardin de l'hôtel Heidelbach

Le musée Guimet est le musée d'art asiatique à Paris. Ce magnifique bâtiment du 16ème arrondissement, à côté du Trocadéro possède l'une des plus grandes collections d'arts asiatiques au monde. Parmi ses dépendances, il y a l'hôtel Heidelbach, qui dispose d'un joli petit jardin japonais organisé autour d'un pavillon de thé.

Les cerisiers du japon, les azalées, les fougères et autres bambous nain plantés de façon à cacher et à mettre en valeur en même temps le pavillon, suivant les saisons, font rapidement naître l'odeur capiteuse du Japon ancestrale. En sautillant d'une pierre à l'autre – élément essentiel à la composition du jardin japonais, vous pourrez atteindre le pavillon où des cérémonies du thé sont régulièrement organisées. 

Attention, le jardin de l’hôtel d’Heidelbach n'est accessible que lors de visites-conférences et événements exceptionnels. Appelez le musée pour vous renseigner.

Adresse : 19 avenue de Iéna, 75116 Paris

Accès : arrêt Iéna (ligne 9) et arrêt Boissière (ligne 6)

Thelma Paris - jardin japonais du Musée Guimet

Source: jardin japonais du Musée Guimet 

Le jardin du siège de l'Unesco

Le siège de l’UNESCO, abrite un jardin japonais de 1700 m2, véritable havre de paix et de sérénité, à l’image des valeurs qu’elle souhaite dégager et transmettre.

Nommé aussi "Jardin de la paix", comme s’intitule sa fontaine sculptée en granit gris en son centre. On peut y retrouver tous les éléments que constituent un jardin japonais. À savoir un lac surplombé par un pont, une forêt de bambou, des arbustes, des cerisiers, des pruniers, des magnolias et tout cela importé directement du Japon.

A savoir, le jardin de l’UNESCO se visite exclusivement lors de visite guidée de la maison de l’organisation, l’entrée n’est donc pas libre.

Adresse : Jardin Japonais de l’Unesco, 7 place de Fontenoy 75007, Paris

Accès : arrêt Ségur (ligne 10 )

Thelma Paris - jardin japonais de l'UNESCO

Source : Jardin japonais de l'UNESCO

Le jardin du musée Albert Kahn 

Le musée Albert Kahn est l'écrin de la plus grande collection au monde d'autochromes (photographies couleur sur plaques de verre)  rassemblées par le philanthrope Albert Kahn entre la fin du XIXème siècle et le début du XXème siècle.

Dans un espace de quatre hectares de verdure aux abords du musée, on peut retrouver un très beau jardin japonais. Il a d'abord était initié par Kahn lui-même, qui avait invité des artistes japonais, avant d'être rénové dans les années 80 par Fumiaki Takano.

Le jardin actuel, est à l'époque des hanami - saison de la floraison des cerisiers - fin mars comme une farandole sakura dont les tiges tombent sur les deux ponts en bois (peints dans ce rouge vermillon caractéristique du Japon). Ce spectacle offre un paysage magnifique. Le reste de l'année, les buttes d'azalées et les terrasses qui s'organisent autour du cours d'eau restent un must-see.

Adresse : 10-14 rue du Port, 92100 Boulogne-Billancourt

Accès : arrêt Boulogne Pont de Saint-Cloud (par métro ligne 10), arrêt Parc de Saint-Cloud (par tramway ligne T2) et arrêt Rhin et Danube (par bus ligne 52, 72, 126, 160, 175, 467). 

Le jardin anglo-japonais de Courances

Situé à une cinquantaine de kilomètres de Paris, le château de Courances (Essonne) accueille un jardin mixte réalisé durant les Années folles par Berthe de Ganay.

Arbres taillés en nuages, hêtres du Japon, érables il y a tout dans ce jardin pour faire ressentir les ondes orientales de l'archipel. La sobriété du jardin contraste avec les couleurs chaudes des azalées, plantées au bord du plan d'eau qui occupe une bonne partie de la superficie du jardin.

Adresse : Château de Courances - 15 rue du château 91490 Courances

Le jardin du parc de l'Amitié de Rueil-Malmaison

En plein cœur du centre-ville de Rueil on peut se promener dans un parc de 1,5 hectares articulés autour de plusieurs thématiques de jardin : un jardin des senteurs, un jardin secret, un jardin de la renaissance et un jardin de la nature. C’est grâce à un jumelage avec plusieurs villes autour du monde que le parc est né. Le Japon représente une grande partie du parc avec un jardin zen et un jardin japonais.

C’est l’un des plus grands jardins japonais d’île de France avec 2 500 m2. On y retrouve en son cœur un grand lac où se reflète un pont original du Japon au milieu de toutes ces fleurs et plantes vivaces et rochers qui procurent une douce sensation et le bruit de l’eau en cascade. Depuis 1977 ce jardin règne sur la petite couronne parisienne et s’admire en toutes saisons.

Adresse : Le parc de l’amitié, 9 Avenue Albert 1er 92500 Rueil-Malmaison

Le jardin du potager des princes dans le Château de Chantilly

Non loin des grandes écuries du Château de Chantilly se trouve un parc caché qui abrite le potager des Princes et son jardin. Ce jardin a été conçu pour une utilisation de faisanderie avant d'être abandonné. Il a été, par la suite rénové et réhabilité comme potagers mais aussi comme jardin bucolique. Cette rénovation a permis de lui redonner son esprit calme, zen et romantique.

Le parc a différentes thématiques: un jardin anglais, une terrasse sous pergola, un théâtre sur l'eau, une basse-cour, un potager et aussi un jardin japonais dans lequel il y a des bonsaïs, un pont rouge typique de l'Asie et aussi les cerisiers du Japon et les érables. 

Adresse : Le Potager des Princes, 17 Rue de la Faisanderie, 60500 Chantilly

Accès : Pour vous rendre sur place, 1h08 minutes de Paris en voiture.

Le jardin japonais d'Ichikawa à Issy

Depuis 2012, la ville d’Ichikawa qui est à 20 kilomètres de Tokyo et la ville d’Issy, sont jumelées ce qui a donné lieu à la réalisation d’un superbe jardin japonais.

Il s'agit d'un véritable jardin japonais traditionnel situé dans le Fort d’Issy. Sur une surface de 500 m2 au cœur de l’écoquartier, il comporte 3 zones bien distinctes : une sur le thème de l’eau, une sur le thème du mouvement de l’eau sous forme de cascade de pierres et enfin une sur le thème du repos et de la contemplation avec une jolie tonnelle nippone.

Le plus incroyable dans tout cela est que des restaurants de Bento, des petites maisons de thé japonaises se sont ouvertes aux alentours du jardin et lui donnent vie.

Adresse : Le jardin japonais d’Ichikawa Allée Vauban, 92130 Issy-les-Moulineaux

Accès : arrêt Marie d’Issy (ligne 12)

Thelma Paris - Jardin japonais dIchikawa à Issy

Source: le jardin d'Ichikawa à Issy les Moulineaux