Qu'est-ce que le wabi-sabi?

Si vous êtes adeptes de décoration d’intérieur alors vous avez sans doute déjà entendu parler de la tendance du wabi-sabi. Cette expression vient tout droit du Pays du Soleil Levant. Il regroupe plusieurs philosophies de vie à la fois. C’est avant tout un art de vivre à la japonaise comme pourrait l’être le Hygge en Scandinavie.

Notre intérieur est perçu comme le lieu propice pour adopter cette philosophie et appliquer les grandes lignes du wabi-sabi. Ses grandes lignes sont:

  • l’acceptation du temps qui passe dans un monde où tout va de plus en plus vite
  • un retour à la simplicité pour reconnaître la beauté des objets qui nous entourent dans leurs imperfections.

Thelma Paris - Qu'est-ce que le wabi-sabi?

Source: Annie Spratt via Unplash 

D'où vient le wabi-sabi ?

Wabi-sabi (侘寂) est une expression japonaise qui fait référence à un concept esthétique, ou une disposition spirituelle provenant de principes bouddhistes et taoÏstes.

Le livre référence sur le sujet est Le livre du wabi-sabi, de l’autrice américaine Julie Pointer Adams. Elle y définit l’expression comme étant : « un mode de vie qui célèbre l'art de la perfection imparfaite : la beauté qui se cache dans l'inhabituel, les lieux ou les objets passés de mode qu'on néglige parfois ou qu'on n'apprécie pas. »

Que signifie wabi-sabi ?

Si on décompose cette expression :

  • Wabi est un sentiment personnel de simplicité et de solitude. Il s’agit de la plénitude et de la modestie que l'on peut éprouver face aux phénomènes naturels
  • Sabi est l'imperfection des objets qui nous entourent, à la décrépitude, à l'usure du temps c’est la sensation face aux choses dans lesquelles on peut déceler le travail du temps ou des hommes

Une illustration du wabi-sabi ? Le culte esthétique pour les pierres dans les jardins japonais, ou encore le travail des bonsaïs. Cette éthique est apparue au XIIème siècle. Elle vise un retour à la simplicité, une sobriété paisible pouvant influencer positivement l'existence, où l'on peut reconnaître et ressentir la beauté des choses imparfaites, éphémères et modestes.

L'art du kintsugi, qui souligne d'or les fissures d'un objet brisé au lieu de les masquer est également une illustration du courant du wabi-sabi. Il s'agot d'une invitation à admirer l'imperfection des fêlures de l'objet. Traditionnellement, il s'agit souvent de bols anciens qui sont réparés via cette technique. 

Thelma Paris - L'art du kintsugi illustration de la philosophie wabi-sabi

Source: Motoki Tonn via Unplash - l'art du kintsugi.

Comment avoir un intérieur wabi-sabi ?

Il ne faut pas interpréter ce style de décoration comme faisant la part belle à la saleté, le désordre ou laisser-aller.

Pour ce qui est de la tonalité des couleurs il faudra opter pour des couleurs naturelles, s’agissant des formes elles devront être simples et les matériaux naturels et non traités (le bois, la pierre, le verre, céramique).

L’aspect naturellement vieilli est aussi une des caractéristiques. Un objet qui aurait voyagé de mains en mains au fil des générations et dont le simple fait de le regarder vous montre qu'il a lui aussi une histoire est un objet qui s’ancre bien dans cette décoration. L’histoire de l’objet se matérialise par une usure, une patine, des craquelures...

Le porte-encens pensé et réalisé à la main par la céramiste Anna Karin dans le sud de la France pour Thelma Paris peut totalement être intégré à une décoration d’intérieur wabi-sabi. Par ses lignes pures sa couleur blanche et travaillé en porcelaine lui donne le charme d’un objet qui a une histoire. Vous le retrouverez en vente simple ou bien avec la boîte de bâtons de votre choix dans le pack Quiétude.