Estampe, litographie, sérigraphie, gravure: différences et points communs

Par l’arrivée en quantité importante des estampes japonaises en Europe et la naissance du japonisme à partir de 1858 (année à laquelle le Pays du Soleil Levant est contraint d’accepter le commerce avec le mode occidental), la peinture européenne et en particulier des artistes tels que Pissaro, Cézanne, Bernard ou Gauguin sont fortement influencés. Mais alors, quelles sont les différences entre toutes ces techniques et ces termes ?

Qu’est-ce qu’une estampe ?

Il s’agit du terme utilisé pour désigner une image réalisée par l’intermédiaire d’une planche (qu’elle soit en bois, en métal ou même en pierre) qui sera auparavant gravée et encrée. L’impression de cette planche sur papier par l’intermédiaire d’une presse donnera une estampe. Si cette dernière est répétée en plusieurs exemplaires on parlera d’épreuves.

Si une estampe est conçue puis exécutée sur la planche d’un seul et même artiste on parlera d’"estampe originale". Tandis que celles, même nombreuses de qualité exécutées par des artistes auprès d’autres peintres ou dessinateurs seront appelée "estampe d’interprétation".  

D’où vient le mot estampe ?

Estampe est un nom féminin qui vient de l’italien « stampa » qui signifie presse, tampon. Il fait référence à une impression à l’encre à partir d’une matrice de bois gravée et encadrée. On retrouve cette notion de ‘presse’ dans l’allemand Druck et dans l’anglais print provenant du latin imprimere (presser sur). Lorsque l’on parle d’une image imprimée sur papier à l’aide d’un support plan encré passé sous presse le terme générique est celui de l’estampe. Il découle de ce terme générique plusieurs techniques que sont : la gravure, de la lithographie ou de la sérigraphie.

Estampe ou lithographie ?

La lithographie est l’art d’imprimer un sujet dessiné sur la pierre. Litho – pierre. Pour cette impression le procédé utilisé est celui qui repose sur l’antagonisme entre l’eau qui repousse l’encre du rouleau et les corps gras du dessin. Les creux et les reliefs n’interviennent pas.

La lithographie, par sa nature, tend à lisser les différences entre les tirages d’une même édition et à amener plus d’homogénéité. Voilà pourquoi les affiches de Picasso ou de Matisse, sont souvent des lithographies originales possédant aujourd’hui une certaine valeur.

Estampe ou sérigraphie ?

La sérigraphie est une technique proche du pochoir qui consiste à tendre un écran de mailles poreuses originellement de soie (donnant le nom de sérigraphie), contre un support et ainsi obturer des parties que l’encre ne pourra pas traverser.